Suber
Venez donc respirer l’air
L’air pur des contrées d’hiver
L’amour glacé elle est Suber
Son cœur est froid comme l’éther
Voyage dans un autre âge
Bonjour Monsieur l’amour
Ton sexe est un glaçon
Qui lance des ultrasons
Je t’aime Suber
La bise souffle sur ton âme
Son fil coupe comme une lame
Elle transperce jusqu’aux tréfonds
De ton univers profond
Voyage dans un autre âge
Bonjour Monsieur l’amour
Ton sexe est un glaçon
Qui lance des ultrasons
Je t’aime Suber
Je trouve étroit l’univers
Où m’a déposé mon père
Vieil enfer en putréfaction
J’ai quitté ton attraction
Là bas il n’y a qu’un sexe
En concept hyper convexe
(M Maron – P Siguenza)
 
< Précédent   Suivant >